TIC

Étant étudiant en enseignement, il est bien sûr que je m’intéresse beaucoup à tout ce qui a trait à l’éducation. Étant aussi de tendance geek, il est aussi certain que la présence de plus en plus grande des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) a de quoi attirer mon attention. À ce sujet, twitter regorge d’informations, cela va sans dire. Voici ma petite pierre à cet édifice.

Ce que j’ai fait (ou ferai) quand j’aurai enfin la chance d’avoir une classe.

  1. Ma première idée serait d’utiliser Google Wave. Ça ne commence pas très fort, dans la mesure où le service sera désactivé d’ici Noël. C’est très dommage car c’était, à mon avis, un outil de partage extraordinaire pour tout ce qui est construction de document en équipe. Je vous mets au défi de trouver mieux.
  2. Pour le contact enseignant/élève, il peut être très utile d’avoir un compte twitter, avec des liens rassemblés sous un hashtag commun à la classe. Très bonne occasion grâce à cet outil, de faire l’éducation aux réseaux sociaux. Éducation dont on ne peut faire l’économie en 2010. Il serait tout aussi intéressant d’en avoir un pour tout un niveau en français, tout cela dans le but de décloisonner la classe. J’ai déjà fait l’expérience d’une dictée interactive, rédigée par les élèves, qui voyageait de classe en classe : elle avait un grand succès. Twitter rend très faciles des expériences semblables.
  3. Création d’un blogue dont chacun des élèves devient le modérateur à tour de rôle. Tout ce qui se passe dans la classe y est transcrit (évènements, dictées, projets, photos, sons, films vus, baladodiffusions écoutées) avec bien sûr, les hyperliens pertinents. Cliquez ici pour en voir un modèle. Un bien mauvais modèle en fait. Je l’ai créé il y a deux ans, quand j’avais à charge une classe de FMS. J’en avais eu l’idée bien tardivement et je m’occupais de tout et c’était loin d’être ma priorité. Cependant, le même genre de blogue, dès le début de l’année, avec des responsabilités claires et de bons outils donnés aux élèves, ça pourrait permettre de beaux résultats. Voici un autre exemple, beaucoup plus concluant, à mon avis. J’ai eu une charge d’anglais de secondaire V pendant un mois (voir ce billet et celui-ci). J’ai rassemblé les élèves et on est allé dehors faire des photos pour un projet. J’ai créé un blogue pour y mettre ces photos et le tour était joué.
  4. Création d’un compte Google Reader pour chaque classe. Les liens pertinents se construisent avec la classe. Un moment, au moins une fois semaine, est réservé pour les consulter.

Exemples de liens

  • Les animations faites par l’AFP que l’on retrouve rassemblées pour un temps sur le site de TV5.
  • Cyberpresse (Beaucoup de liens vers des fils RSS sur des sujets précis. Par exemple, tous les articles traitants de l’éducation, ce qui mène à de belles discussions dans la classe…).
  • Photos de la semaine de plusieurs sites d’informations (ex. The New York Times).
  • Caricatures de la semaine de plusieurs sites d’informations (Je crois que le meilleur exemple est le Courrier International).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s