Ça s’en vient…

Halloween041

Publicités

Chalet

La semaine dernière, je suis allé à mon chalet, sur l’immense domaine de ma grand-mère, avec mon Noäm de 4 ans. Ce chalet est presque abandonné, plein de vieille bouffe et de crottes de mulot. Je suis tombé sur des feuilles manuscrites que j’avais laissé là il y a huit ou neuf ans, lorsque je suis allé y vivre quelques temps. Je les trouve très belles et naïves, ces pages. D’autant plus qu’Émilie, qui m’accompagnait, a tellement changé depuis…

chalet033chalet034chalet035chalet037chalet038chalet039

Angoisse

Voici un dessin que je viens de faire en pensant à ce qui arrive à une amie. J’en ai profité pour faire écho à Zviane, qui est m’a principale influence dans l’exécution de mon blog. Je ne sais pas ce qui lui arrive, mais elle n’arrête pas de mettre en ligne des choses semblables depuis quelques temps et elle a coupé ses commentaire. Va-t-elle mal? Le fait qu’elle est coupé les commentaires est mauvais signe. Malgré tout, elle utilise encore et toujours les codes de la bd de façon géniale. Allez voir ça ici. Zviane032

La mia vita disegnata male

J’ai eu la surprise de voir sur mon bureau une belle italienne. Une bd italienne, s’entend… Un ouvrage magnifique prêté par la mère de mon plus vieux, qui vient de se la voir offrir par ses beaux-parents de retour de la grosse botte.

Même si je n’y comprend rien, c’est très inspirant. Le style change beaucoup au fil des pages, parfois même se casse en milieu de page. 143 pages signée GIPI (Gianni Pacinotti) et publié chez Coconino press.

Italie019Italie020Italie021Italie022Italie023Italie024Italie025Italie026Italie027Italie028

Mange ta ville

Merci à Alexandra, j’ai eu la chance d’aller prendre une bière gratuite au lancement de la 5e saison de Mange ta ville. Elle n’est malheureusement pas gratuite longtemps, cette bière à 7$. Mais ce n’est pas ce que je retiens. Je croyais avoir la chance de rencontrer Catherine Pogonat et Xavier Dolan. Mais franchement, je m’en fout un peu. Il est surtout agréable d’être dans un environnement stimulant. Et si, par la grâce de tous ces beaux amis qui m’entourent, j’ai la chance de rencontrer plusieurs artistes que j’admire, c’est surtout le climat qui m’allume. Le sentiment d’être au cœur de quelque chose. Cette impression que je n’ai qu’à me botter le cul pour que ça marche, parce que tout est à porté de main à Montréal.  excentris017

Pour ce qui est de Mange ta ville, quelle émission phare quand même. TOUT est bon. Franchement, les adresses de magasinage d’Hochelaga, je m’en contrefiche, seulement, je ne manque pas une seconde de l’émission tellement le cadrage, les images, le montage, la musique, toute cette signature qu’il est difficile de ne pas imiter ensuite quand c’est à ton tour de tenir la caméra, tellement tout sue le talent à pleins pores.

excentris018