Lake of stew

La soirée s’est continuée quand j’ai trouvé la bonne salle. La bonne salle où j’ai été accueilli par Éli, pour y retrouver ensuite David et Véro. Julien au son. Julien qui se permet d’aller fumer une cigarette entre la première partie et le show principal, avec la conscience tranquille du gars qui sait bien que rien ne peut commencer sans lui…

J’ai été bien étonné par Lake of stew : quels musiciens… quel plaisir de jouer. Quel plaisir d’être devant eux et de se laisser aller à danser sur ces mélodies éternelles de blues et de folk… Plaisir qui ne finissait plus. Tellement de misère à aller dormir après avoir eut une discussion passionnante avec le band, après un bénéfique bagel à 2 heures AM, après une soirée si bien agencée pour les souvenirs.

Voici ce que j’ai filmé…

 

 

lake of049

Publicités

Le poétesse

La journée était déjà bien remplie et je ne m’attendait pas à ce que la soirée le soit à ce point tellement plus. Je venais de terminer un examen de linguistique, une bière d’après cours et ma marche jusqu’à la banque nationale avant d’aller pour rien jusqu’au National. Pour rien parce que le show de Lake of stew était à la Sala Rosa. Enfin, peut-être pas pour rien puisque je suis tombé sur elle et son petit bout de papier. Elle quête et je lui donne 25 cents. Elle dit qu’elle a des poèmes. Montre moi ça la grande. Attend, avant de lire, tu peux-tu faire ça devant la caméra?

poétesse046