En attendant sorti du bois…

Pour ceux qui attendent nos vidéos de voyage qui s’en viennent sur Sortidubois, sachez que Seb patine comme un malade pour les publier le plus vite possible. Mais il semble que son patron de père voit ça autrement et le submerge de travail et encore de travail. Je me demande tous les jours ce que je pourrais bien faire pour l’aider. Et je cherche encore…

Voici des dessins faits pendant le voyage, que vous allez retrouver sur le site de sorti du bois dans sa version finale et sexy très bientôt. sdb1024Maryse Tadoussac005sdb2025sdb3026sdb4027sdb5028sdb6029sdb7030sdb8031sdb9032sdb10033

Publicités

Fin de semaine à Chicoute

chicoute1017Autour du 8 août, je suis allé passer une fin de semaine à Chicoutimi. J’y ai surtout écrit, au milieu des tam-tams des Rythmes du monde. Aussi quelques dessins. chicoute2018chicoute3019chicoute4020chicoute7023

Maintenant, avec un scan…

Bon, ce sont mes premiers scans. Faut être indulgent. Merci.

Ce sont encore des dessins en rapport avec Grosse boîte. Je devais faire le making of du clip de Leloup (ça fait longtemps, non, qu’on n’a pas vu un clip de Leloup?) et comme mon ami Seb avait si bien commencé, je ne savais pas trop où me mettre, alors j’ai scribouillé. Je n’avais que mon petit Moleskine ligné à feuilles transparentes malheureusement.

Rien qui marchait, ce jour-là. C’est-à-dire des dessins corrects, mais qui ne ressemblent pas du tout à ce que je regardais. Faut passer par là… et il paraît que ce n’est pas une bonne raison pour ne pas dessiner.

Histoires de story-board

Grâce à mon ami David Valiquette (qui réalise et produit des clips pour Dare To Care et Grosse Boîte), j’ai eu l’occasion de faire le story-board pour le clip Luna de Malajube. Tout cela attablé devant deux grosses ‘neken, avec David qui me décrit chaque plan.

Les jours suivants j’ai fait quelques versions moins incompréhensibles, plus claires et dépouillées, attablé à mon énorme bureau de prof, pendant que mes élèves faisaient leurs derniers examens. Je n’avais que quelques jours devant moi.

Storyboard final. Il faut cliquer sur ce lien pour visualiser le résultat, parce que je ne peux rien scanner aujourd’hui (hé! c’est seulement le début…) et que je l’avais déjà en .pdf.

Je n’avais pas vu les lieux du tournage, mais David m’avait laissé plusieurs photos. Ç’a été déstabilisant d’aller à la piscine réelle, que j’avais déjà dessinée sous tous les angles. Une impression de déjà vu…

Dans les semaines qui ont suivies, c’était au tour du clip de la Patère rose. Aucun besoin de story-board dans ce cas. Une caméra à l’épaule tout le long, dans un tournage très détendu (quoique très long) qui se voulait un party de ruelle chez David. J’y ai participé, avec mes enfants et à peu près tout ce que je compte d’amis dans la région…

Tout ça pour en venir au dernier clip de Jean Leloup, que je n’ai pas dessiné. Par manque de disponibilité du côté de David et parce que ce n’était pas si important. Ce sera sûrement mon prochain envoi, car j’ai griffonné toute la journée.